Raimund Fleiter | Musicien & Compositeur

RAIMUND FLEITER

Raimund Fleiter

Raimund Fleiter

Né en août 1953 à Dortmund (Allemagne) où il est toujours domicilié. Professeur de piano depuis de nombreuses années il est aussi conférencier lors de séminaires profes­sion­nels.

Depuis les années 1970 il est membre, comme pianiste, compositeur et directeur musical dans différents groupes de Pop, Jazz et Fusion (Ein Jahr Garan­tie; Gruppe OH; schwarz/rot/Atemgold 09; Bazar Bizarre; Bazzanella Bongert Fleiter). Il a signé des contrats et obtenu des commandes pour le théâtre musical (Landestheater Dinslaken et le Dortmunder Kinder- und Jugendtheater) et pour la chaîne radiophonique WDR (mises en musique de poésies lyriques et autres formes littéraires). Depuis la fin des années 1980, il se concentre sur le travail de composition.

« Mon garçon, apprend quelque chose de sérieux! » Ce voeu de parents ne souhaitant surtout pas une carrière artistique pour leur enfant se manifeste dans bien des familles. Ce fut très déconcertant dans mon cas puisque formulé par des musiciens: père organiste, chef de chorale et professeur de musique, mère chanteuse. Autant dire que mes premières leçons d’accordéon et de piano ne furent pas orientées vers de nobles objectifs.

Dans cette disposition d’esprit, j’arrête la musique durant toute mon adolescence pour ne reprendre mes études que vers 19 ans. Formation bien peu académique à part quelques leçons de piano et plusieurs séminaires de didactique de la musique lors de mes études de pédagogie.

Je commence tôt mes débuts professionnels qui se partagent entre l’orgue paroissial et le piano des guinguettes. Dans le même temps je fonde avec le saxophoniste/ clarinettiste Holger Vogt un duo de free-jazz (Abstell-Kammer-Musik) et donne en concert mes premières compositions. Ce duo fut, durant plus de dix ans, mon laboratoire le plus important pour mon devenir de jeune compositeur. Pendant nos improvisations nous nous sommes, Holger et moi, permis une entière ouverture aux différents styles musicaux, ce qui fut une caractéristique de mes compositions.

Je crée l’ensemble Bazar Bizarre en 1990 et transmets au groupe cette attitude non dogmatique. L’alliance piano, cordes, cuivres, saxophones, percussions et parfois accordéon traduit aussi bien l’intention de jouer au-delà des différents genres que celle de voir surgir pour les concerts de nouveaux duos, trios, quartets, inédits.
Avec ce groupe j’explore le vaste espace d’une musique de jazz, européenne et émancipée, dans l’esprit d’un « folklore imaginaire » et d’un « instant composing« . En 1993 Bazar Bizarre est avec ce concept, lauréat du concours Musik Kreativ à Francfort sur-le-Main.

Pour de nouveaux défis artistiques l’ensemble s’avère un working-group exceptionnel. Richard Ortmann (saxophoniste dans Bazar Bizarre et compositeur-bruiteur) et moi-même intégrons à la musique du groupe des bandes-son enregistrées dans les zones industrielles comme dans la vie quotidienne. La sortie du CD Bazar Bizarre offre à un large public cette symbiose de « musique concrète » et de musique conventionnelle.

Le point fort de cette confrontation entre genres musicaux est, en 1995, l’enregistrement pour WDR Cologne (Studio Akustische Kunst) d’une composition exclusivement basée sur le bruitage: Einmal Herne und zurück est primé lors du 3ème concours sur l’histoire de la Ruhr.

Les années suivantes sont marquées par une intense activité sur des formes musicales sans utilisation de supports électroniques.
Avec mes compositions pour le trio pour piano Bazzanella Bongert Fleiter je m’inspire de formes prétendument démodées, comme la « suite » et le « rondo » tout en laissant de la place à celles, plus populaires, du tango et de la bossa-nova; j’ accède ainsi à une musique de chambre de jazz aux multiples facettes.

En 2000 une de mes oeuvres, Suite laconique a été jouée au Portugal par un trio à cordes de renommée internationale.
J’ai depuis écrit de nombreuses pièces dans des styles très divers, ce qui me permet de pouvoir puiser dans un répertoire abondant.